#5 Chronique littéraire – Outliers : Les anomalies – Tome 1

Bonjour tout le monde ! Dans le cadre de mon partenariat avec la Collection R, j’ai reçu le premier tome d’Outliers il  y a déjà quelques semaines. J’ai enfin terminé ma lecture, j’ai été un peu longue, mais j’ai pas mal été occupée. Je voyais ce roman un peu partout depuis quelques temps (librairies, blogs, bookstagram…) mais je n’ai jamais sauté le pas. J’aurais certainement dû parce que j’ai franchement été surprise par cette lecture et agréablement.

Le livre en bref

Titre original : The Outliers
Titre français : Outliers : Les anomalies
Auteur : Kimberly McCreight
Éditeur : Robert Laffont dans la Collection R
Date de parution : 20 octobre 2016
Nombre de pages : 384 pages

La quatrième de couverture

Tout commence par un texto : Wylie, stp, j’ai besoin de ton aide.
Cassie a disparu et ses SMS laissent craindre le pire à son amie… Qu’est-elle partie faire dans les denses forêts du Maine ? A-t-elle été kidnappée ? Est-elle en danger de mort ?
Aidée de Jasper, le petit ami de Cassie, Wylie surmonte son agoraphobie pour se lancer à sa recherche. Mais son mauvais pressentiment ne faiblit pas, loin de là : et si de bien plus noirs secrets se cachaient derrière la disparition de Cassie ? Des secrets à même de bouleverser l’équilibre du monde ?

Mon avis (pour ce que ça vaut)

C’est vraiment le meilleur sentiment du monde. Vous savez, celui de découvrir un livre dont vous n’attendiez rien de spécial. Découvrir ses qualités, ses défauts aussi, mais… Surtout ses qualités. Qualités inespérées, surprenantes. C’est une de ces choses qui me passionnent dans la lecture. J’adore ces découvertes, et Outliers, c’est exactement ça. Un exemple parfait. Je m’attendais à un livre young adult, peut-être un peu fantastique, pourquoi pas à base de déjà-vu. Mais non. Du moins ce n’est pas essentiellement ça. Outliers, est un roman pour adolescents et jeunes adultes surprenants, et c’est déjà un point suffisant pour vous donner envie de le lire normalement. Les livres qui nous surprennent sont souvent les meilleurs, et si Outliers n’est pas un coup de cœur, il reste une excellente lecture.

J’ai d’abord été surprise par l’héroïne. Je n’ai pas retrouvé le cliché de la lycéenne, jolie, mais qui ne le sais pas, qui est charismatique sans le savoir, un peu torturée, mais forte… bref, vous voyez, ce genre d’héroïne que nous voyons un peu partout et qui m’exaspèrent au plus haut point. Wylie, elle, est futée, et étrangement… Normale. C’est là toute la force du roman pour moi. Il nous embarque dans une aventure à première vue tout ce qu’il y a plus simple et banale. Mais on le sait que quelque chose cloche. Quelque chose ne va pas. Mais quoi ? Pourquoi ? Le livre nous embarque sur un nombre fou de révélations et de fausses pistes. Le suspens est une véritable clé dans ce livre, c’est LE point positif.

Je pense que le fait que l’amitié soit une thématique centrale du roman m’a vraiment séduite, c’est pour moi un sentiment très fort qui est crucial lors de l’adolescence. La loyauté de Wylie m’a beaucoup touchée, tout comme son histoire. Je ne dis pas que tout est parfait dans le livre, bien sûr. Certaines révélations sont courues d’avance, et nous pouvons deviner la suite des événements aisément à certains moments, mais le roman est bien écrit, et surtout réfléchi. On sent qu’il y a un vrai travail, une réflexion, c’est une histoire intelligente qui ne se contente pas d’un minimum ou d’un tas de clichés.

La citation qui donne envie

Il suffit d’une phrase murmurée au creux de mon oreille et les mots se bousculent dans ma tête comme s’ils venaient de moi. Si je les entends trop souvent, ils finissent par se graver sur la surface de mon cœur.

Pour conclure

Malgré quelques facilités, Outliers est un roman travaillé, avec une héroïne agréable, intelligente et loyale. L’aventure que nous vivons à travers les lignes de l’œuvre de Kimberly McCreight est prenante et pleine de rebondissements. On veut la suite du coup !

 

Laisser un commentaire