L’Empire du Sable

J’annonçais sur les réseaux sociaux mon retour récemment (sauf si vous me suivez exclusivement sur Facebook, dans ce cas, vraiment désolée de vous avoir abandonné). Me voilà donc avec de nouveaux articles ! Je vous parle aujourd’hui de l’Empire du Sable, une dystopie en un seul tome que j’ai eu l’occasion de lire il y a plusieurs mois.

Le livre en bref

Titre original : The Sandcastle Empire
Titre français : L’Empire du Sable
Auteur : Kayla Olson
Éditeur : Robert Laffont dans la Collection R
Date de parution : 21 Septembre 2017
Nombre de pages : 486 pages

La quatrième de couverture

Une page s’est tournée dans l’histoire de l’humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n’a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité.

Mon avis (pour ce que ça vaut)

C’est dans le cadre de mon partenariat avec la Collection R que je me suis lancée dans la lecture de l’Empire du Sable. J’admets tout de même que la mention « Leonardo DiCaprio » m’avait intrigué bien avant qu’on me le propose (la fangirl en moi est forte). De plus, le fait que ce soit un one shot me plaisait. C’est de plus en plus rare de tomber sur des dystopies en un seul tome dans le milieu du Young Adult.

J’ai globalement passé un bon moment en lisant ce livre. Attention, il n’a pas révolutionner ma vie, mais il reste une dystopie correcte et vraiment intéressante. C’est une histoire qui change vraiment de tout ce que j’ai pu lire jusqu’ici en dystopie pour adolescents/jeunes adultes. Les personnages sont vraiment moins cliché que ce à quoi nous sommes habitués, Eden est une héroïne plutôt futée et agréable. L’intrigue est hyper accrocheuse, et j’ai vraiment dévoré mon livre en quelques jours. Ca se lit très bien : bien écrit, c’est franchement efficace.

Toutefois, impossible de ne pas avoir un sentiment d’inachèvement après cette lecture. J’attendais vraiment plus de détail concernant les catastrophe écologiques qui ont eu lieu. J’aurais aimé en savoir plus, et que l’intrigue tourne d’avantage autour de cela. Je cherche encore en quoi L’Empire du Sable est une véritable dystopie écologique.

La citation qui donne envie

L’être humain n’est pas programmé pour choisir la mort. Pas la sienne, en tout cas. Alors, je choisis la vie.

Pour conclure

L’Empire du Sable est une dystopie à lire si vous aimer ce genre de lecture. Avec une intrigue accrocheuse et bien ficelée, le livre se lit avec une facilité déconcertante (ah bon c’est déjà fini ?). Toutefois, ne vous attendez pas à une dystopie écologique à proprement parler…

Laisser un commentaire