#2 Parlons BD – End : 1. Elisabeth

Bonjour tout le monde, je vous retrouve aujourd’hui pour la deuxième fois à l’occasion du rendez-vous « Parlons BD » et c’est d’une bande-dessinée vraiment magnifique dont nous allons parler aujourd’hui. J’ai très peu partager mon avis sur le premier tome de End autour de moi, pourtant j’ai été subjugué aussi bien par son histoire que par ses illustrations.

En bref

Titre : End : 1. Elisabeth
Editeur français :   Soleil Production
Collection : Métamorphose
Scénariste : Barbara Canepa
Illustrateur : Barbara Canepa et Anna Merli
Date de sortie française chez Urban Comics : 06 Juin 2012
Nombre de pages : 46 pages

Le pitch

Imaginez…
Si le monde autour de vous jamais ne se mouvait.
Si le murmure du vent et le chuchotement de la pluie se répétaient inexorablement dans leur devenir monotone…
Si le silence, souverain, régnait jusqu’à ce que l’invisible ne soit vôtre…
Tel est mon univers.
Un monde où la berceuse du temps a cessé d’entonner sa complainte.
Un monde anémié, privé de toutes couleurs, où les esprits et les âmes perdues trouvent enfin la paix dans leurs mausolées solennels et sans âge…
J’ai 13 ans.
Elisabeth est mon nom.
Mes cheveux sont blancs comme la vie.
Si le cœur vous en dit, vous pourrez me rencontrer.
Mais pour cela, il vous faudra mourir…

Pourquoi on en parle ?

J’ai acheté cette bande-dessinée à l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil l’année dernière totalement sur un coup de tête. C’est d’abord la quatrième de couverture qui m’a donné envie de l’acheter, mais c’est principalement les graphismes qui m’ont conquises… C’est une des plus jolie bande-dessinée que j’ai pu lire. L’atmosphère et l’univers créés m’ont vraiment passionnés, je me suis sentie complètement happée par le livre. C’est une bande-dessinée donc bien sûr, ça se lit très vite, mais je me suis déjà surprise à observer certaines pages par pur plaisir, juste pour apprécier ses superbes illustrations.

Quelque chose de très doux et de poétique se dégage de cette histoire qui m’a beaucoup touchée bien qu’il ne s’agisse que d’une mise en place (ce qui n’est pas étonnant pour un premier tome). Cet univers gothique aux allures macabres est assez complexe et souffre d’un petit manque de rythme, mais il n’en reste pas moins passionnant et purement beau. J’attends la suite avec une très grande impatience, c’est pourquoi je voulais partager ce petit bijou avec vous.

Pour qui ?

Si vous aimez les univers gothique, un peu Burtonnien et clairement inspiré de la littérature d’Edgar Allan Poe, cette BD est pour vous ! Si vous êtes sensibles aux illustrations travaillées End est clairement à lire. Enfin, si vous n’êtes pas friand des longues scènes d’action et que vous voulez vous plonger dans un univers unique et calme, cette bande-dessinée est toute indiquée.

C’est déjà terminée pour ce mois-ci, je vous retrouve le 15 novembre pour une prochaine bande-dessinée !

Laisser un commentaire