#1 Playground – Mon rapport aux jeux-vidéos

Nouvelle rubrique sur le blog : je compte vous parler de jeux ! Quand je dis jeux, je veux vraiment parler de jeux au sens large. J’ai absolument voulu commencer par les jeux-vidéos car c’est ce qui fait le plus partie de mon quotidien. Depuis quelques temps je joue pas mal aux jeux société également, mais il faut dire que mon premier amour est, et restera, les jeux-vidéos. C’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de vous parler de mon rapport au gaming, quand est-ce que ça à commencer, où j’en suis, quels jeux m’ont marqués. Ca m’a paru être une bonne entrée en matière.

NB : Cet article paraît après de longs mois d’absence. Encore. Je teste une nouvelle organisation afin de revenir sur le blog de façon définitive. Espérons que ça marche !

Les débuts, les origines, bref, appelez ça comme vous voulez

Ça remonte à un bout de temps maintenant, mais mes premiers pas dans le monde du jeu-vidéo se sont fait sur PC. Sans pour autant y être accro à l’époque, je jouais très souvent à Tomb Raider (Lara Croft est une héroïne qui me suis encore aujourd’hui) mais surtout à Star Wars Racer. Qu’est ce que j’aime ce jeu… Il a longtemps été indisponible, mais il y a genre un an, le site gog.com l’a remis au goût du jour et nous a permis de le télécharger légalement pour 8.99€ ! Autant vous dire que j’ai directement sauté dessus ! Toutefois, ce n’est pas non plus LE jeu qui m’a rendu accro. D’ailleurs, petite confidence… Je ne joue même plus sur PC, à part à de rares occasions. Ces occasions se résument d’ailleurs à ma passion pour Star Wars Racer, Les Sims et Don’t Starve. Le reste du temps je joue sur console.

Ma passion des jeux-vidéos m’est en fait clairement venue quand j’ai commencé à jouer sur console. J’ai énormément joué sur Nintendo 64. Elle demeure, encore aujourd’hui, une de mes consoles préférées. Il y a tellement de jeux exceptionnels sur cette console ! Je pense notamment à Zelda Ocarnia of Time, qui est définitivement un incontournable. Vous allez très vite comprendre que je suis une grosse nostalgique.

Je dois l’admettre LA console qui m’a fait tomber dedans, celle qui m’a le plus marqué reste et demeure la Play Station 2. Comme cet article ne doit pas faire 3km de long (c’est mal barré mais n’aggravons pas notre cas), je vais vous citer les deux jeux que j’ai le plus joué sur la console de mon cœur : la saga Jax and Daxter et Tekken 5 (oui je sais, j’ai cité une saga complète donc techniquement il s’agit de 4 jeux, mais c’est mon article donc je fais ce que je veux).

La saga Jax and Daxter est d’ailleurs ma préférée. Oui, ma préférée d’entre toutes. Je ne me lasse ni de l’histoire, ni de l’univers, ni des personnages. C’est le jeu qui m’a fait aimé les jeux. Il s’agit, selon moi, d’une saga hyper complète, qui allie un peu tout ce qu’on peut attendre d’un jeu-vidéo. Un peu de stratégie, un peu de combat, un peu de courses de voitures et beaucoup d’aventures. Bref, ces jeux sont des bijoux. Je parle principalement de la trilogie car notez que trois suites ont vu le jour : Jak X (PS2) qui est une sorte de spin-off de courses de voitures (une vraie plaie à jouer d’ailleurs si vous voulez mon avis), Daxter qui laisse la place au compagnon de Jak dans des aventures solo sur PSP, et enfin Jak and Daxter : The Lost Frontier (sur PSP et PS2) qui a au moins le mérite d’être cité ici. Bref, jouez à la trilogie. Jouez au reste aussi, mais c’est moins intéressant tout de même.

Evolution d’une passion (pour une fille)

Ah parce qu’une fille ça joue aux jeux-vidéos ? Combien de fois m’a-t-on fait la réflexion… Je vous accorde que je l’entends bien moins maintenant, mais tout de même.

Comme je le disais plus haut, j’ai énormément jouer à Tekken, et cette série de jeux m’a suivi et me suit encore aujourd’hui. J’ai joué à la quasi totalité de la série. J’ai réussi a pas trop mal maîtriser Tekken 6 d’ailleurs, ce qui m’a permis de faire quelques tournois (et comme je ne suis pas modeste dans la victoire, je vous avoue même avoir gagné à chaque fois héhé).

C’est quand même une période qui a compliqué les choses, car ma famille n’a jamais jugé étrange que les jeux me passionnent. Je suis donc tombée de haut à l’époque, quand je me suis rendue compte que la communauté gaming était (et demeure) sexiste. En tournoi, c’était ultra fréquent d’entendre que je n’allais pas passer les premiers tours. J’avais 14/15 ans. Peut-être 16. On me disait aussi bien lors de l’inscription qu’entre joueurs : « T’es sûre ? », « Tu vas jouer avec de vrai joueurs là, pas avec ta copine ». Je ne comprenais pas, puis j’ai appris à ignorer. Toute façon, voir leur tête à la fin du tournoi valait tout l’or du monde.

Tout cela ne m’a évidemment pas empêcher de découvrir les nouveautés au fur et à mesure, notamment sur Play Station 3 ou sur XBox. Je suis d’ailleurs une fan inconditionnelle de la saga Halo même si je suis nulle au jeu aha !

J’ai aussi pris plaisir à découvrir des jeux plus anciens. J’ai par exemple pu jouer aux incroyables jeux Final Fantasy. t si vous vous posez la question et bien OUI j’ai hâte de jouer au remake de Final Fantasy VII et OUI c’est mon FF favori . Bref, ce sont des jeux que j’adore. J’ai aussi pas mal joué à la Game Cube, mais aussi à la Master System qui m’a fait découvrir un autre jeu de combat : Mortal Kombat. Un jeu et un univers que j’apprécie toujours autant.

Aujourd’hui

Fidèle à moi-même, je continue à jouer aussi bien aux nouveautés qu’aux consoles qui m’ont construites plus jeune. Dernièrement, ma meilleure amie m’a offert Sonic sur Mega Drive ainsi que The Pagemaster sur la même console. Je me suis également remise à jouer à Mortal Kombat X, car je n’ai pas encore eu les moyens de m’offrir le 11ème opus et cela me frustre beaucoup. Je gère ça comme je peux aha !

Sinon, j’ai toujours énormément de mal à parler de ma passion pour les jeux. Je ne me sens pas légitime. Je ne fais plus de tournoi depuis très longtemps maintenant, et je ne joue pas en ligne non plus. J’ai l’impression qu’il y a des codes à respecter pour être considérée comme une gameuse. Une vraie. Je ne rentre pas dans ces critères. Je joue uniquement chez moi, et pour moi. Certains jeux très connus/tendances ne m’intéressent pas. Bref, j’ai tellement été jugé car je ne rentrais pas dans le standard de la parfaite gameuse que très longtemps, j’ai cru que je n’en étais pas une.

Pourtant, j’aime jouer. Je joue presque chaque jour, que ce soit à la DS, ou à la Game Boy (Pokémon rouge, définitivement un autre jeu auquel j’ai trop joué). Je joue presque chaque jour à la PS4 ou à la Game Cube. J’aime jouer. Je me suis butée pendant des heures, des jours, et des semaines sur Skyrim, sur Until Dawn, ou encore sur le dernier Tomb Raider. Donc je suppose que, si, je suis une gameuse. Et ça me plait.


J’ai maintenant terminé avec ce premier article sur la thématique du jeu ! J’espère qu’il a été assez intéressant même si ce n’est habituellement pas votre tasse de thé. J’ai très envie de partager d’avantage sur cette passion. N’hésitez pas à me faire de retour et/ou à me partager votre propre expérience avec les jeux-vidéos !

Laisser un commentaire